Vous recherchez un emploi ou un employé?  Visitez notre agence de placement

Dernières nouvelles

IMAGE Chute mortelle d’un échafaudage
mercredi 13 janvier 2016

Chute mortelle d’un échafaudage : le contremaître écope de 3,5 ans de prison...

Read More...
Norme CSST
lundi 8 septembre 2014

  Pour ne rien oublier concernant la sécurité des chariots élévateurs s’adresse aux...

Read More...
Un travailleur écrasé par un chariot élévateur
lundi 28 avril 2014

À son premier jour de travail Un travailleur écrasé par un chariot élévateur     Par...

Read More...
Accident mortel : Plateforme élévatrice
jeudi 20 mars 2014

Accident mortel Victoriaville : la CSST enquête VICTORIAVILLE - Deux inspecteurs de la...

Read More...
Un travailleur fait une chute mortelle
lundi 17 février 2014

Un travailleur fait une chute mortelle   Un travailleur a fait une chute de plusieurs mètres qui...

Read More...

Formation routier classe 1 Montréal

Formation à Montréal et sur la Rive sud

 

CLIENTÈLE VISÉE

L’avantage d’un instructeur : Il vous permet d’évoluer à votre rythme et à votre mesure; Plusieurs informations techniques pourront être couvertes en profondeur

Futur opérateur de camion routier semi-remorque n’ayant pas obtenu de permis classe 1.

Le permis de la classe 1 permet de conduire un ensemble de véhicules routiers composé de : 

  • Un tracteur routier (Classe1) de deux essieux dont la masse nette est de 4 500 kg ou plus et tirant une ou plusieurs remorques ou semi-remorques;
  • Un tracteur routier de trois essieux ou plus tirant une ou plusieurs remorques ou semi-remorques;
  • Un camion visé par la classe 3 tirant une remorque ou une semi-remorque dont la masse nette est de 4 500 kg ou plus et qui ne sert qu'à transporter l'équipement, l'outillage ou l'ameublement dont elle est équipée en permanence;
  • Un camion visé par la classe 3 tirant toute autre remorque ou semi-remorque que celle décrite précédemment, dont la masse nette est de 2 000 kg ou plus. 

COMPÉTENCE VISÉE

Habiliter les participants par la formation pour l’obtention d’un permis de conduire classe 1 leur permettant de conduire un tracteur routier tirant une semi-remorque.

Permettre à l’élève de développer les compétences nécessaires en vertu des lois, des normes et des règlements du transport routier.

S’assurer qu’ils acquièrent les connaissances préalables à la conduite d’un camion (composantes des différents systèmes, vérifications avant le départ).

Développer les habiletés pratiques en conduite de camion porteur et de tracteur semi-remorque, procéder au chargement et au déchargement d’un camion.

Formation de conducteur qualifié, compétent et sécuritaire, lesquels pourront s’intégrer rapidement au sein des entreprises de transport. 

Une formation routier portion théorique avec un instructeur qualifié. Cette formation vous prépare à l’examen théorique de la SAAQ. 

À la réussite de votre examen théorique, la SAAQ vous émet votre permis de conduire d’apprenti conducteur classe 1. Vous devez conserver ce permis de conduire pour un délai minimum de 3 mois avant de pouvoir passer votre examen pratique à la SAAQ (1 mois si vous avez 25 ans ou 60 mois d’expérience avec votre permis de conduire classe 5).

À la suite de l’obtention de votre permis de conduire d’apprenti conducteur classe 1, vous pouvez alors commencer votre cours de conduite pratique sur la route avec un moniteur. La formation pour l’obtention de votre permis de conduire classe 1 sur la route sera donnée selon vos besoins et vos disponibilités.

Le cours de conduite pour la classe 1 permet aussi la conduite de tous les autres types de véhicules (autobus, camion porteur, véhicule d’urgence, etc.), à l’exception de la motocyclette.

CONTENU DE LA FORMATION CAMION (ROUTIER) THÉORIQUE

  1. Introduction
  2. Clarifier les résultats attendus au terme de la formation.
  3. Connaître les règles de la SAAQ pour l’obtention du permis de conduire. 
  4. Identifier et comprendre les facteurs psychologiques et physiologiques qui agissent sur le comportement opérationnel d’un opérateur.
  5. Comprendre les types d’erreurs à éviter pour effectuer un voyage parfait. 
  6. Matières dangereuses.
  7. Être capable d’identifier les matières considérées comme dangereuses et appliquer les dispositions réglementaires requises.
  8. Transmission, comprendre le principe de la transmission de l’énergie, sa multiplication et sa réduction.
  9. Freins, saisir le fait que le système de freinage est aussi important que toutes les composantes réunies. La sécurité au volant dépend essentiellement de cette connaissance approfondie.
  10. Gestion d’énergie, transmettre l’énergie de façon rationnelle, afin que la force soit multipliée ou réduite sous le plein contrôle de l’opérateur. 
  11. Normes du transport, sensibiliser l’opérateur aux règlements régissant le transport des marchandises.
  12. Approfondir les éléments du Code de la route, les normes du transport et le Code de la sécurité routière. Traverser la frontière, initier l’opérateur aux règlements particuliers des douanes et des différents États américains concernant les poids, les carburants, etc.
  13. Orientation et planification de l’itinéraire de voyage, au moyen de cartes routières, utiliser de façon maximale les informations fournies par l’adresse de l’expéditeur ou du destinataire, la numérotation routière, la planification de l’itinéraire de cueillette ou de livraison. 
  14. Carnet du routier, registre des heures de conduite et de travail
  15. Former le candidat en fonction des lois et des règlements régissant les heures de travail permises dans le domaine du transport.
  16. Développer une attitude positive vis-à-vis de la sécurité chez tous les utilisateurs de la voie publique.
  17. Manutention et arrimage, connaître les dispositions importantes de la réglementation concernant les normes d’arrimage des charges sur les véhicules.
  18. Repérer les risques d’accident reliés aux opérations d’arrimage et de désarrimage.
  19. Vérification avant départ, effectuer la ronde d’inspection du véhicule, développer l’habileté pour repérer les usures anormales et les mauvais ajustements pouvant occasionner les bris mécaniques.
  20. Accouplement et désaccouplement, développer l’habileté pour effectuer, de façon sécuritaire, l’accouplement et le désaccouplement.

CONTENU DE LA FORMATION CAMION (ROUTIER) PRATIQUE  

  1. Vérification avant-départ
  2. Techniques de base, initiation à la compréhension de l’équipement de bord.
  3. Manœuvrer le véhicule en opération, virages, arrêts, etc.
  4. Conduite urbaine, initiation à l’opération d’un véhicule lourd en contexte urbain, vitesse réduite.
  5. Opérer le véhicule dans des espaces de plus en plus restreints.
  6. Conduite sur voie rapide, maîtriser les particularités de ce véhicule au niveau de la conduite en voie rapide.
  7. Conduite en circulation dense comportant des conditions diverses et d’un niveau plus élevé de complexité.
  8. Conduite en pente, opérer un véhicule lourd dans des conditions adverses 
  9. Marche arrière, initiation aux manœuvres de marche arrière.
  10. Accouplement et désaccouplement 
  11. Double embrayage
  12. Utilisation du système de freins pneumatiques 
  13. Changement de vitesse progressif
  14. Économie d’énergie
  15. Opérer un véhicule lourd en circulation dense, dans la ville, sur une autoroute ou sur une route secondaire, comportant des conditions diverses et un niveau de complexité auquel le professionnel de la route doit faire face.
  16. Préparation / Permis (SAAQ)
  17. Opérer le véhicule en observant les exigences de la Société de l’Assurance Automobile du Québec 
  18. Préparation à l’examen pratique de la SAAQ
  19. Examen de la SAAQ

Le camion est inclus pour l’examen à la SAAQ

Exigence

  • Ne pas avoir plus que 3 points d’inaptitude dans votre dossier de conduite;
  • N’avoir subi aucune suspension ou révocation de votre permis de conduire au cours des 2 dernières années à la suite d’une infraction au Code criminel ou d’une accumulation de points d’inaptitude;
  • Réussir le test visuel et présenter un rapport médical satisfaisant à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ);
  • Réussir un examen théorique
  • Avoir cumulé 3 ans d’expérience comme titulaire d’un permis de conduire automobile;

DURÉE

La théorie est d’une durée de 20 heures (approximativement).

  • En bloc de 2 heures minimum

L’évaluation pratique est d’une durée approximative de 20 heures

  • En bloc de 2 heures minimum  

 

INCLUANT 

  • Formation personnalisée
  • Suivi en entreprise (au besoin)
  • Résultats théoriques et pratiques
  • Compte-rendu de la formation
  • Recommandations
  • Feuille de présences

CONFORMITÉ

Organisme formateur agréé par la Commission des partenaires du marché du travail aux fins de l’application de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre.

Agrément : 0055179

 

 

Formation CC
7945 Henri Bourassa Est
Montréal, H1E 1N9
(450) 638-1888